« Que va-t-il advenir de moi ? » Martine Servadio

J’étais la paroisse principale du quartier Saint-Martin d’Arenc
Tous les jours des cérémonies religieuses se déroulaient entre mes murs , messes , baptêmes , funérailles ;
La messe du dimanche était pour moi le meilleur moment de la semaine
J’adorais quand les enfants riaient sous mon porche
Puis le temps a passé et j’ai été peu à peu désertée
La désindustrialisation a fait fuir les habitants du quartier et ceux qui restaient ne s’intéressaient pas à moi
J’ai été fermée et même squattée , abîmée et souillée j’ai été en danger car il était question de me détruire
Petit à petit j’ai vu des bâtiments se multiplier autour de moi
Que va-t-il advenir de moi ?
Nul ne le sait encore

Martine Servadio

Retour sur la page Atelier de rêves urbains d’Emmanuel Darley

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *