Marseille matin

Ici Marseille Villa La Marelle je vous écris de la cuisine il y a des ombres la lumière du sud qui éblouit il y a le silence de l’appartement vide qu’on essaye de remplir il y a la musique la bande son qu’on confectionne et puis les appareils photo la caméra qui sait ce qu’on fera ici pour le moment c’est comme une parenthèse quelques jours de vacances qu’on se dit bien mérités des jours oui où on essaie de se poser de souffler non pas même de réfléchir ça va venir à force à force de marcher de sillonner la ville de s’emplir de foule de visages de regards et de sons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *