Lieux poétiques de l’avenir 3

Lieux de l’avenir entre Constantine et Oran

Image 10

 

Une ville labyrinthe où ruelles, ponts et ascenseurs Eiffel nous ramènent toujours dans le souk où l’on se perd infiniment.

 

 

 

Image 11

Un guide qui prend celui qui vient d’ailleurs par la main pour lui montrer un détail, un palais, un gâteau, un pont, puis le laisse en chemin discrètement.

Image 12

Devant la grande Poste, des écrivains public avec des machines à écrire en langue arabe réécrivent des états civils pour les gens qui le souhaitent.

 

Image 13

Un responsable culturel, cravate rayée et drapeaux sur le bureau, raccompagne les visiteurs vers la sortie en faisant un détour par la fresque et par la direction de la sécurité tout en argumentant « Soyez les bienvenus ».

Image 14

En novembre 2024, le Grand Hôtel de Constantine sera toujours le même, avec son horloge sans aiguille, son ascenseur et ses réveils manuels.

 

 

 

Image 15

Un guichet sans visage gare de Constantine pour acheter des billets de transports sans pétrole.


 

Image 16

Sur la route entre Constantine et Oran, des kilomètres de nouvelles villes-béton en construction, cages à poules pour servir les commissions et les générations futures.

 

Image 17

Des robinets sans eaux de part et d’autre de la Méditerranée. Les Français ne sauront pas comment faire, les Algériens leurs montreront les premiers gestes… en leur faisant payer l’expérience.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *