Dérive #5

Le rose tu ne le vois pas tout de suite. Quand tu quittes l’avenue rolleix-repetto-church’s tu traverses la rue et là soudain c’est rose : sur 100 mètres à droite, à gauche. Ça déroule du rose. Le rose c’est pour les filles. C’est écrit dans les manuels de vente. Le rose, depuis toutes petites, ça les attire les filles. Le bleu, y’a longtemps que ça marche plus sur les garçons mais le rose c’est différent. Dans la rue, pour les magasins, pour les filles qui regardent les magasins, c’est différent. Le rose c’est LA couleur refuge. Pinkie-diams-onglerie, clin d’oeil velours aux néons flashys : pour vous les filles. L’avenue rolleix-repetto-church’s, non. Les magasins le sentent, le rose ça marche pas pour les riches. Un peu sur les filles mais jamais sur les riches. Les riches regardent les vitrines noires de leur avenue puis s’arrêtent quand ils voient le rose. Les riches font toujours demi-tour au feu rose. Les riches c’est pas des filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *