Les Contes de l’Alycastre (123e jour de mer)

« La vérité, si fine soit-elle, ne casse jamais. Elle flotte au-dessus du mensonge comme l’huile au-dessus de l’eau. » Cervantes, Don Quichotte, deuxième partie, chapitre X De l’essence au briquet, de la poudre aux couleuvrines, du rhum aux barriques, de l’encre de seiche à la pompe du stylographe ; les pleins sont faits ras la gueule. Les dés […]

Continuer la lecture →

Dérive #10

Dans les « Leçons Américaines », Italo Calvino prend pour exemple l’histoire de Persée et Gorgone pour illustrer selon lui le rôle de la fiction. « Un seul héros est capable de trancher la tête de Méduse… Persée, qui ne tourne jamais les yeux vers le visage de la Gorgone, mais seulement vers son image reflétée dans le […]

Continuer la lecture →

Dérive #9

À l’extrémité du regard plonge le cormoran. Les plumes du cormoran ne sont pas imperméables. Elles se gorgent d’eau pour la plongée, ce qui lui permet de nager longtemps et profondément sous l’eau. Parfois on ne le voit pas réapparaitre. Parfois le cormoran se perd. C’est le prix de la gravité. Il en va ainsi du […]

Continuer la lecture →

Dérive #8

Plus loin encore, la tentation de la ville revient. La ville n’est jamais finie. Le terrain vague son éternelle conquête. Toute ruine une invitation à poursuivre. La pierre taillée éprouve-t-elle de la fierté ? Elle ne peut ignorer qu’elle fut brisée pour dominer. L’empilement l’atteste. Plus pierre que les autres pierres. Une pierre augmentée. On ne tague pas […]

Continuer la lecture →